18/10/2010 : Forêt de Carnelle

 

 

 

 

La sortie du 18 octobre 2010 de l'Abmars s'est déroulée en forêt de Carnelle, un massif forestier du Val d'Oise d'une superficie d'environ mille hectares dont la plus grande partie se compose de futaies de hêtres et chênes. Jadis, on y exploita le sous-sol : gypse, sable, meulière et marnes.

L'étymologie du nom "Carnelle" est discutée, soit celtique par le mot "carn" la pierre, soit romaine par le mot "carnarium" dont le sens serait "massacre", probablement en rapport avec le souvenir de sanglants combats entre légions romaines et tribus gauloises.

L'occupation des lieux remonte à quelque 8000 ans avant notre ère. La forêt devient domaine royal au XIIIè siècle sous Philippe IV le Bel, puis forêt domaniale à la Révolution.

C'est également à cette époque, en juillet 1793, et en raison de l'existence d'un excellent point culminant, que se déroulèrent en ce lieu les premiers essais du "télégraphe optique" de Chappe, du nom de son inventeur, avec cet incroyable record de transmission de 26 mots en 11 minutes entre Ménilmontant et Saint Martin du Tertre, ces deux lieux étant distants d'environ 26 km.

Mais il existe aussi en cet endroit les vestiges d'un important monument mégalithique, un dolmen dévolu jadis aux sépultures, la "Pierre Turquaise" encore dénommée "Pierre Turquoise", ainsi que deux étangs lieux d'exploitation d'anciennes carrières de marnes.

  

La Pierre Turquaise

 

bla bla

L'étang bleu : environ 2 hectares et coloration bleue due aux marnes, profondeur 20 à 30 m 

 

bla bla bla

Le sentier forestier bordant l'étang bleu

 

Un sentier en forêt